Méditation Gasshô

En japonais gasshô veut dire joindre les mains

La méditation Gasshô est accessible à tous et praticable à tout moment de la journée sans contrainte de durée.
C’est un geste d’équilibre, dans le but d’unir et d’harmoniser le corps et l’esprit.
Il s’agit de reconnaître la nature sacrée de toute chose, l’Energie Universelle commune à soi, aux autres, à tout ce qui est.
Joindre les mains permet de réunir le rationnel à l’intuition, le visible au non visible, la matière à l’esprit.

Cette technique permet de se recharger en énergie.

Voici la technique Gasshô.
– Je m’assoie confortablement dans un fauteuil, une chaise ou à même le sol. Le dos est bien droit et je ne force pas dessus.

– Je respire naturellement et je me détends

– Je joins mes mains à plat l’une contre l’autre – les doigts tendus, paume contre paume.et je les place au niveau du chakra du cœur simplement au contact du corps.

– Je fixe le point de rencontre des deux majeurs.

– Je ferme les yeux.

– J’inspire par le nez et j’expire par la bouche. Mon souffle vient effleurer le bout de mes doigts.
– Je trouve le bon rythme de respiration.

– Je laisse les idées venir sans les contrôler et je me concentre sur ma respiration.

– Je prends mon temps.

S’il arrive que des pensées reviennent, alors j’entrouvre légèrement mes yeux et je fixe à nouveau le point de rencontre entre les deux majeurs et je recommence en inspirant par le nez et en expirant par la bouche. Mon souffle vient effleurer le bout de mes doigts.

Cette technique peut être pratiquée seul ou à plusieurs, chez soi ou au travail pour faire une pause.

Bonne méditation

Frédéric

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
– qu’il ne soit pas coupé
– qu’il n’y ait aucune modification de contenu
– que vous fassiez référence à mon site frederic-lopez.com
– que vous mentionniez mon nom en tant qu’auteur de ce texte : Frédéric Lopez

Share
Fermer le menu