La Voie du Milieu

Dans l’article « Définition de la Voie du Milieu », la paternité de la source est attribué au Bouddhisme.
Pourtant si le terme « Voie du milieu » est emprunté au Bouddhisme, il est également utilisé dans le Tao, en alchimie, en franc-maçonnerie, dans la kabbale…

Aristote (384 – 322 av notre ère) parle du « juste milieu » , selon laquelle « chaque vertu se situe à égale distance des deux extrêmes, chacun de ces extrêmes étant par conséquent un vice ».

Lorsque nous percevons un déséquilibre, c’est qu’il a été lui-même créé par un autre déséquilibre que nous ne voyons pas, car fréquemment, nous avons plein de petits déséquilibres qui font que nous nous perdons dans son origine. Alors lorsqu’enfin
Si nous passons notre temps à traiter les symptômes plutôt que la cause, alors nous perdons du temps, beaucoup de temps, des années.

L’excès, un danger pour l’équilibre.
L’excès dans n’importe quel domaine de notre vie engendre un déséquilibre.
Avez-vous déjà eu tendance à être excessif dans certains domaines de votre vie ? Si vous êtes conscient, vous remarquerez que cet excès conduit à un déséquilibre dans un des domaines de votre vie, qui créera lui-même d’autres déséquilibres dans d’autres domaines et cela sans vous en apercevoir.. Non seulement ils sont liés, mais l’un affecte l’autre.

L’excès nous fait gaspiller une grande quantité d’énergie, qui dirigé de façon excessive dans une seule direction, nous rend émotionnellement instable. En effet, combien de personnes consacrent tout leur temps à leur travail, oubliant ainsi leur famille, de se détendre, de se reposer. Alors que d’autres passent tellement de temps à jouer qu’ils se savent plus ce que c’est de travailler.

L’excès est accessible à toutes et à tous, il fait fi de tout, nous le retrouvons absolument partout.
– Famille,
– Professionnel
– Politique,
– Religion,
– Administration,
– Sport,
– Sexualité,
– Mode
– Alimentation,
– Etc.

L’excès se traduit à travers le mépris, l’obsession, l’enthousiasme, la violence…

Vous vous reconnaissez-vous dans une partie de cette description du déséquilibre ?
Alors, la recherche de la Voie du Milieu est une pratique que vous devez explorer.

Que vous apportera cette exploration ?
Dans un premier temps à vous rapprocher de la Voie du Milieu elle-même, non pas comme un but, mais comme un parcours. Ainsi par votre pratique et à travers vos choix, vous apprécierez petit-à-petit tout ces bienfaits.

Votre attention doit être attirée sur le fait que la Voie du Milieu désigne la réalité de la vie, ainsi que les actions en harmonie avec cette réalité. S’engager dans la Voie du milieu demande des efforts permanents.

Et ne pensez pas qu’une pratique spirituelle nous met à l’abri des excès, le parfait équilibre signifie ni trop, ni trop peu, le milieu est tout à fait juste. Vivre une vie équilibrée contribuera à une paix intérieure plus profonde. En pratique voici trois domaines d’expression de la Voie du Milieu :
– la santé physique,
– la vue de l’esprit (spiritualité),
– les émotions,

Vérifiez constamment si vous êtes bien en harmonie ou si vous allez vers les extrêmes. Cherchez l’équilibre dans la Voie du Milieu ou comme disait Aristote le Juste Milieu et vous vivrez en harmonie.

Pour beaucoup d’individus, l’extrême est une habitude, une norme. Le débusquer, le démasquer et le ramener à la raison, telle est la Voie du Milieu.

La Voie du Milieu est une quête, celle de la recherche d’un équilibre de notre Être. il ne s’agit pas de trouver une vérité absolue, il s’agit de la quête du juste, une pensée juste et une action juste.
La pensée pour l’esprit et l’action pour le corps. Dans l’un comme dans l’autre, des forces positives et négatives s’opposent et la pratique de la Voie du Milieu permet de découvrir l’harmonie subtile et vacillante du point juste. Ce point juste se trouve dans une sérénité silencieuse dont le verbe est exclu.

Bien souvent l’Homme veut s’élever et en parlant d’élévation spirituelle, l’Homme fait sa première erreur.
En effet, en parlant d’élévation il pense ascension.
En pensant ascension, il vise un état supérieur, ce qui revient à se placer uniquement sur un axe vertical.

La Voie du Milieu est un état de manifestation, elle est au-delà de toutes oppositions permanentes du yin et du yang, il n’y a « ni droite ni gauche, ni avant ni arrière, ni haut ni bas ». Et pour cela il faut que la Voie du Milieu où l’être se situe soit effectivement identifiée au centre de tous les états ; de ce point part, s’étendant indéfiniment et également dans tous les sens, alors c’est le centre qui est le tout.

L’étude et le chemin qui mène à vivre la Voie du Milieu est pleines d’abnégations pour notre égo dans sa lutte permanente à s’élever au-dessus de tout.
La souffrance, si minime soit-elle, que nous rencontrons dans son étude, nous indique que notre choix d’emprunter la Voie du Milieu est la bonne. Alors, la persévérance et la tempérance seront des alliées sur lesquelles nous ne devrons pas manquer de nous appuyer.

Bonne route !

Frédéric

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
– qu’il ne soit pas coupé
– qu’il n’y ait aucune modification de contenu
– que vous fassiez référence à mon site frederic-lopez.com
– que vous mentionniez mon nom en tant qu’auteur de ce texte : Frédéric Lopez

Share
Fermer le menu