Frédéric Lopez

Plus qu'un soutien, une aide.

Invictus

Invictus

Dans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
Pour mon âme inconquise,

Dans de cruelles circonstances,
Je n’ai ni gémi ni pleuré,
Sous les coups du hasard,
Ma tête saigne mais reste droite,

En ce lieu de colère et de pleurs,
Se profile l’ombre de la mort,
Et là, la menace de mes années,
Ne me trouvera que sans peur,

L’étroitesse de la porte m’importe peu,
Ainsi que le nombre de châtiments,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

William Ernest Henley

Share

Next Post

Previous Post

© 2018 Frédéric Lopez

Theme by Anders Norén