AVRIL

Un oisillon qui apprenait à voler me fut montré. Ses premiers efforts étaient médiocres.
Mais au fur et à mesure qu’il utilisait ses ailes, elles gagnèrent en vigueur jusqu’à ce qu’il ait trouvé la liberté du vol et soit capable de planer à de grandes hauteurs et de voler sur de grandes distances sans aucun effort.
J’entendis les mots:
La foi vient avec la pratique. Vis par la foi jusqu’à ce qu’elle devienne semblable à du roc et soit inébranlable.
Et trouve la liberté de l’esprit.

 

1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
 29  30

 


Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
– qu’il ne soit pas coupé
– qu’il n’y ait aucune modification de contenu
– que vous fassiez référence à mon site http://www.frederic-lopez.com
– que vous mentionniez mon nom en tant qu’auteur : Frédéric Lopez

Share